Vladimir Poutine a finalement choisi de défier les Occidentaux. La Russie a en effet reconnu l'indépendance des républiques sécessionnistes de l'Est de l'Ukraine et décidé d'y déployer des troupes. Une violation territoriale, dénoncée à l'international. Pour autant, l'Occident ne devrait pas prendre part à un conflit armé, au risque de laisser l'Ukraine bien seule face à son encombrant voisin.