Doel 4 et Tihange 3 vivront donc dix ans de plus, avec un redémarrage prévu le 1er novembre 2026. Voilà à quoi s'est engagé Engie dans l'accord de principe conclu ce lundi avec le gouvernement fédéral. Celui-ci était au pied du mur : un risque de pénurie d'électricité a été identifié pour l'hiver 2026-2027.