Après des semaines de controverse, les députés ont adopté mercredi par une majorité "transpartisane" la proposition de loi qui vise à lutter contre la prostitution en France, notamment en pénalisant les clients.