120 millions, c'est la somme que paie Proximus à Base et à Mobistar pour clore un litige vieux de plus de 10 ans.