21 millions. C'est en euro, la somme mise de côté par PSA Peugeot Citroën pour le complément de retraite de Philippe Varin, le président actuel du directoire du constructeur. Philippe Varin, en poste depuis quatre ans, sera remplacé l'an prochain par Carlos Tavares, l'ancien numéro deux de Renault.