Le groupe PSA Peugeot Citroën réfléchit à la possibilité d'acquérir Opel et Vauxhall, les activités européennes de l'américain General Motors en déficit chronique.