Pour compenser les taux bas, les établissements bancaires n'hésitent à augmenter certains frais. Notamment pour le refinancement des crédits hypothécaires.