La Commission européenne a voulu prendre la mesure du désarroi des agriculteurs en annonçant lundi des nouvelles mesures de soutien, comme le feu vert donné à des limitations temporaires de la production de lait pour endiguer la chute des prix.