En réaction à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les marchés financiers ont terminé la journée dans le rouge. L'escalade de la violence a fait exploser les cours du gaz et du pétrole. Le pétrole a d'ailleurs atteint des prix jamais vus depuis 2014. Et notamment le Brent, qui a dépassé les 105 euros ce jeudi.