Suite au rachat de Axa banque par Crelan, les partenaires sociaux ne cachaient pas leur inquiétude ce vendredi. Même s'il est encore trop trôt pour en mesurer les conséquences précises sur l'emploi.