Alors que les attentats du mois de mars laissaient craindre un impact sur le marché de l'immobilier, le nombre de transactions immobilières a atteint un nouveau record au deuxième trimestre.