Selon les chiffres du dernier baromètre des Notaires, le nombre de transactions immobilières a chuté de 8% au premier trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019. Un recul de l'activité qui s'explique notamment par les mesures de confinement imposées pour endiguer la propagation du coronavirus.