C'était une promesse phare des partis qui composent la coalition suédoise: la réduction des charges patronales de 33% à 25%. Une mesure qu'il faut toutefois relativiser, selon une enquête du cabinet de consultance PWC.