A la veille de l'obligation de prise de rendez-vous pour se rendre dans les magasins non-essentiels, les commerçants s'organisent à la hâte. Malgré les difficultés, selon Comeos, 85% de ses membres devraient parvenir à ouvrir leur porte dès ce samedi. .