Durant le premier semestre, Renault a vu ses ventes augmenter de 4,7% par rapport à l'an dernier. La stratégie ne paie pas dans les pays émergents, mais le succès était au rendez-vous en Europe, comme pour tous les constructeurs automobiles.