Le gouvernement a finalement mis ses menaces à exécution: les déplacements non-essentiels hors et en direction de la Belgique seront interdits jusqu'au 1er mars.