Très bon début d'année pour Belfius. Le bancassureur a dégagé au premier semestre, un résultat record de 512 millions d'euros avant provisionnement. Une croissance record qui permettra de gâter son actionnaire, l'Etat belge. Concernant le coût des inondations, Belfius l'évalue actuellement à 100 millions d'euros.