Les élections sociales ont débuté. Pendant deux semaines, les travailleurs peuvent élire leurs représentants au conseils d'entreprises et aux CPPT. Le coronavirus a chamboulé l'agenda du scrutin et les priorités des organisations syndicales.