Dès le 9 juin prochain, les travailleurs vont tout doucement reprendre le chemin du bureau. Un retour partiel qui inquiète de nombreux acteurs, au premier rang desquels l'Union professionnelle du secteur immobilier. L'UPSI déplore en effet l'impact de l'absence des travailleurs sur tout l'écosystème qui entoure les lieux de travail.