Pour la première fois, Ryanair a accepté de rencontrer la CNE et la Belgian Cockpit Association, le syndicat belge des pilotes. La rencontre a duré deux heures dans un hôtel voisin de l'aéroport de Zaventem.