La Cour d'appel de Bruxelles a jugé les poursuites de l'Etat irrecevables dans l'affaire du prince de Croÿ. Motif: il y a eu un vice de procédure. Cette décision, sur cette affaire vieille de 15 ans, est un sérieux revers pour le gouvernement, tant sur le plan symbolique que financier.