A deux mois et demi du Mondial de football au Brésil, la police et l'armée ont pris possession dimanche sans rencontrer de résistance des favelas de la Maré, un des endroits les plus dangereux de Rio de Janeiro. Des opérations ces derniers jours ont préparé cette intervention théâtrale qui a duré quinze minutes.