Détesté ou admiré de son vivant, l'ex-dictateur roumain Nicolae Ceausescu (1918-1989) est devenu une attraction touristique: après sa maison natale et ses villas, l'endroit où il fut exécuté sera bientôt ouvert au public, malgré les controverses.