Face aux critiques, le CEO de Ryanair, Michael O'Leary a affirmé que la compagnie low cost n'enfreignait aucune législation européenne. Alors qu'elle ouvre dix destinations au départ de Zaventem fin février, elle continue son expansion en Belgique.