Alex Salmond, visage poupin et apparence débonnaire, a tout lieu d'être autosatisfait à l'approche de "son" référendum sur l'indépendance de l'Écosse: ce parieur-né est assuré au mieux d'un triomphe historique et au pire d'une victoire.