Comment s'ouvrir au tourisme pour attirer devises et emplois, mais sans perdre son âme ? La question traverse Sao Tomé et Principe, petit archipel africain pauvre mais digne qui mise sur un accueil sélectif des visiteurs malgré des infrastructures insuffisantes.