Trois mois après la révélation du scandale Veviba, Delhaize réclame un dédommagement de 6,5 millions d'euros aux deux abattoirs accusés d'avoir fourni de la viande impropre à la consommation.