Dimanche les Maliens sont appelés aux urnes pour élire leur président. Cette élection est vue dans le pays comme à l'étranger comme le facteur déterminant d'une transition réussie, après dix-huit mois de troubles et l'intervention française.