Suite à une analyse de Deloitte, les besoins financiers pour sauver le secteur événementiel ont été évalués. 777 millions d'euros seraient nécessaires pour un secteur dont 80% des activités sont toujours à l'arrêt. Sans aide, près de 30 000 emplois directs sont menacés.