Grâce à la technologie de la start-up gantoise, les grands bâtiments et autres infrastructures en béton ou en acier peuvent être surveillés en permanence. Objectif : prévenir des accidents liés aux fissures ou aux déformations des ouvrages.