Certains Japonais, inquiets à l'idée de se retrouver seuls dans l'au-delà sans personne pour s'occuper de leur sépulture, cherchent des compagnons de tombe avec qui partager l'éternité.