Shell a annoncé ce jeudi 6.500 suppressions d'emplois et de nouvelles économies face à une faiblesse des cours du pétrole qui pourrait durer des années. Plusieurs pétroliers ont déjà fait des annonces similaires ces derniers mois.