Confronté à d'importantes coupes budgétaires, Jo Cornu, le patron de la SNCB évoque des pistes d'économies dans la presse. Ces propos passent mal auprès des syndicats.