Le procès en appel de Jérôme Kerviel s'est ouvert ce lundi à Paris. En première instance, en 2010, l'ancien trader de 35 ans avait été jugé seul responsable d'une perte record de près de 5 milliards d'euros à la Société Générale. Ses anciens chefs avaient en effet tous nier avoir eu connaissance de ses positions spéculatives à haut risque.