Le géant japonais Sony devrait finir l'exercice 2014-2015 sur une perte moins colossale que prévu. Mais il est encore obligé d'accentuer la restructuration de son activité de mobiles en proie à une vive concurrence.