Le surcoût par an et par ménage s'élèverait à 15 euros à partir de 2025, date prévue de sortie du nucléaire. C'est du moins l'avis de la ministre de l'énergie la MR Marie-Christine Marghem.