La fièvre monte en Russie à 100 jours des jeux Olympiques de Sotchi, le plus grand événement de l'histoire post-soviétique dont le président Vladimir Poutine veut faire une vitrine pour le pays.