Après CMB et Pairi Daiza, Spadel veut à son tour quitter la bourse de Bruxelles. Son patron, Marc du Bois, propriétaire de 90% des actions, entend racheter les 10% qu'il ne possède pas.