Un an après l'avoir mise en oeuvre, KBC juge sa stratégie numérique payante. Les clients qui profitent des avantages des canaux digitaux tout en continuant à bénéficier du conseil en agence seraient en effet les clients les plus satisfaits. A terme, 240 millions d'euros auront été dépensés sur 5 ans pour promouvoir l'omnicanal en Belgique.