A Athènes, la crise a eu une retombée positive inattendue sur les écoles de swing : de plus en plus de Grecs cherchent à échapper à l'austérité et à la morosite ambiante en apprenant cette danse enjouée, née aux Etats-Unis... pendant la grande dépression des années 30.