La suppression du compte Twitter du président Trump, et le blocage de la plateforme favorite de ses partisans "Parler" pose la question de la toute-puissance des géants du numérique, et de l'urgence de règles du jeu claires sur Internet, et notamment les réseaux sociaux.