Plus de six milliards de dollars ont été soustraits au fisc belge avec l'aide de la filiale suisse de la banque britannique HSBC. Ce qui représente un manque à gagner pour l'Etat de 434 millions d'euros en recettes fiscales.