La nouvelle régie publicitaire prend la forme d'une coentreprise. Telenet et Mediahuis prennent 44,4 % des parts chacun et Proximus détient les 11,2% restant. Le but est de contrer autant que possible Facebook et Google qui captent de plus en plus d'annonceurs avec la pub en ligne.