Le groupe pharmaceutique israëlien Teva Pharma a fait une offre de 40,1 milliards de dollars pour racheter son rival américain Mylan, qui avait déjà annoncé il y a deux semaine une offre non-sollicitée sur Perrigo, qui venait lui-même de boucler le rachat du belge Omega Pharma.