Alors que les rumeurs vont bon train sur un possible report du Brexit, la pression monte pour Theresa May. Elle l'a admis dimanche, il n'y aura pas de vote crucial de son texte ce mercredi au parlement britannique. La première ministre estime avoir encore besoin de temps pour négocier avec les dirigeants européens