L'avenir politique de Theresa May menacé par un vote de défiance. Un vote qui a lieu en ce moment même à l'initiative de son Parti conservateur qu'elle s'est mis à dos avec l'accord sur le Brexit conclu avec l'Union européenne. Si au moins 159 des quelques 316 députés conservateurs s'expriment contre la première ministre, celle-ci sera renversée.