7 millions, c'est le montant en euros que l'Onem a récupéré après contrôles en 2012 dans le secteur des titres-services. Car si les particuliers sont de plus en plus souvent séduits par le système, les fraudeurs aussi.