Régionalisation oblige, les nouvelles entreprises de titres-services doivent désormais verser une caution dans chacune des régions où elles veulent être agréées. La fédération du secteur s'inquiète.