Les dirigeants des 27 s'apprêtent à passer une quatrième soirée à négocier sur le plan de relance proposé par la Commission européenne. Un fonds de relance de 750 milliards d'euros qui suscite une forte opposition de la part des "4 frugaux", autrement dit les Pays-Bas, la Suède, le Danemark et l'Autriche.