L'onde de choc créée par les attentats a touché toute la Belgique, rendant la concentration au travail plus que difficile. Comment les employeurs doivent-ils réagir dans ces circonstances?